Ma publication :

Page d'accueil

 

 

(Les commentaires sont cloturés)        Envoyer cette page à un ami       

Le 29/09/2005     Publication n° : 01AR12

 

   

Voeux du Maire de Rixheim... Qui paie et combien ?

Voeux du maire du 26 janvier 2005 (550 personnes). (Ce que l'on m'a raconté)

Les traditionnels voeux du maire ont eu lieu comme chaque année à Rixheim. Une très grande fête qui est organisée avec nos contributions dans la grande salle des fêtes du Trèfle.
M. Le Maire et sa compagne ont d'abord reçu les invités à leur arrivée, dans le hall d'entrée. Les nouveaux arrivants étaient ainsi salués pendant qu'ils étaient filmés et projetés sur grand écran, ce qui a permis à toutes les personnes déjà présentes de voir ceux qui arrivaient. Gloire assurée pour tous !!!

Une fois tous les invités présents, la musique municipale a pu entonner quatre morceaux de musique.
Le Maire salua ensuite toutes les personnalités. Etaient conviés, Députés, Sénateurs, Conseillers Généraux, Maires des Communes voisines et élus de la Ville de Mulhouse. Etaient également présents les Représentants du Culte, de la Gendarmerie, de la CAF, le Trésorier Principal, les Directeurs de la Passerelle et de l'Hôpital, les subventionneurs principaux. Il y avait aussi des représentants des acteurs de la vie économique et sociale, chefs d'entreprises, présidents d'associations, amis et lieutenants fidèles.

Un film de Rixheim, récemment tourné par un professionnel, est ensuite projeté. Ce film est principalement axé sur les réalisations grandioses de la Ville et sur les mérites du maire et de son équipe (une sorte de bulletin municipal en images).
Le maire toujours projeté sur grand écran remonte alors sur scène et présente les miss Rixheimoises. Avant d'annoncer les projets pour 2005 il émet un discours fleuve et satyrique, écorche au passage l'opposition et encense son équipe (et lui-même). Il parle encore de ses réalisations. Il émet ensuite une allocution en alsacien pour le cercle théâtral aussi présent.
La distribution du texte de l'hymne rixheimois permet à tout le monde de chanter (4 couplets + refrain), ça dure !!!

Vînt enfin le pot des retrouvailles, la commande a été passée chez un artisan boulanger-pâtissier de Rixheim (le fils d'un adjoint y travaille !!).

Pendant toute cette soirée un spécialiste de l'animation a piloté le programme établi à l'avance. Un vrai "show" en l'honneur du maire, de ses adjoints et conseillers.

Alors quels sont ces projets pour 2005 : Financement municipal ou projet personnel ?
- un golf à l'emplacement de l'autodrome.
- une remise à l'ordre du jour d'une installation de thermalisme.

Coûts de la soirée :

  • 8 922 € environs pour la partie 'frais de bouche' et location de matériel vidéo (4752 € en 2004)
  • 24 000 € pour la réalisation du film...
Soit : 32 922 € en tout, sans compter l'envoi de 550 invitations et la monopolisation du personnel de la Ville pour les préparations et le nettoyage, et j'en oublie sûrement.

Pour obtenir les chiffres ci-dessus, il a fallu se battre. Pourtant M. le Maire et son groupe avaient promis dans leurs tracts électoraux de 1995, la transparence, l'accès facile et rapide aux documents de la Ville, et des dépenses très mesurées. Qu'en eut-il été autrement ?
Je vous propose simplement l'historique du déroulement pour obtenir les factures :

  • 6 mai 2005, mon mail à la mairie pour obtenir les documents (factures)
  • 13 mai 2005, mon courrier par lettre recommandée à la mairie pour obtenir les pièces
  • 16 juin 2005, mon courrier à la CADA (Commission d'Accès aux Documents Administratifs, site www.cada.fr)
  • 5 août 2005, réception de l'Avis favorable de la CADA pour les documents qui existent (la Ville a reçu une copie)
  • 22 août 2005, mon courrier à la mairie (qui ne s'est toujours pas manifestée) pour réclamer les pièces
  • 31 août 2005, envoi du dossier au Tribunal Administratif de Strasbourg, enregistré le 2/09/2005
  • 7 septembre 2005, réception des premières factures accompagnées d'un courrier de M. le Maire (à lire absolument)
  • 8 septembre 2005, mon courrier à la mairie pour obtenir les factures manquantes
  • 13 septembre 2005, réception des dernières factures accompagnées d'un courrier de M. le Premier Adjoint (6 factures de 4000 € )

Voici les pièces tant attendues, ainsi vous pourrez vous aussi les consulter (j'ai juste enlevé mes coordonnées) :
Est-ce là une volonté de délivrer les pièces ou plutôt une volonté farouche de les cacher à tout prix ? La vérité ? A vous de juger ?
Le fond de l'affaire n'est malheureusement pas là, car d'autres points méritent eux aussi d'être creusés :

  1. Utilisation des fonds publics à des intérêts 'non collectifs'. Existe-t-il un meilleur moyen de faire de la publicité et de convaincre la population, que d'inviter des personnes en contact permanent avec celle-ci (entrepreneurs et commerçants par exemple). Les moyens mis en oeuvre financièrement ne sont pas à la portée d'autres groupes qui 'postulent', il s'agit donc à ce titre d'une injustice. Les lois de notre république sont-elles silencieuses sur ces points ?
  2. Mensonges par rapport à des tracts électoraux distribués en 1995, par l'équipe municipale (engagements sur la transparence et les dépenses publiques à relire Messieurs, Dames).
  3. Mensonges encore en réunion du conseil ou M. le Maire avait annoncé des coûts d'environ 5000 € pour les voeux de 2005 (frais de bouche, le reste n'a même pas été évoqué et pour cause...).
  4. Même si cette opération 'séduction' devait être justifiée, elle présente tout de même un coût 'Elyséen', en gros aux alentours de 250 000 francs,
  5. D'autres postes comptables méritent une surveillance particulière. Nous avions en 2004, je préfère vous donner le détail plutôt qu'un chiffre global, annonces et insertions 7 803 €, fêtes et cérémonies 31 388 €, publications 49 051 €, divers frais de pub. & relations publiques 5 676 €, réceptions 70 040 €. On comprend mieux maintenant pourquoi certains sont élevés et pourquoi on n'a pas vraiment intérêt à diminuer les dépenses. Cette soirée nous a coûté 3 € par habitant, mais comme tout le monde n'est pas imposé certains paient beaucoup plus... J'en profite pour vous parler d'un excellent dossier paru dans la revue Capital n° 169 (Octobre 2005) et qui parle du gaspillage des élus locaux.

Alors nous espérons que des DVD seront prochainement distribués à la population, afin que nous puissions aussi juger des avancées de notre belle Ville. Il pourront aussi être utilisés pour d'autre occasions (ça se dit parait-il déjà)... mais surtout, ne nous voilons pas la face... au fait pourquoi 6 fois 4000 ?... aurions-nous des difficultés financières ?
Mais d'autres opérations ont eu lieu, comment comprendre par exemple que la Ville de Rixheim puisse apposer son logo sur une affiche à côté de celui de l'association R 170 (qui a un nouveau slogan, Réunir pour Réussir). C'est comme si la Ville de Paris affichait son logo à côté de celui du PS de l'UMP ou de n'importe quel autre parti. Même si le 1er Rallye-promenade du 18/09/2005 peut être considéré comme une bonne initiative, on ne peut s'empêcher de penser que c'est une voie détournée pour faire de la publicité (cela devrait, si ce n'est pas le cas, être interdit). C'est peut-être là une des premières actions dont l'idée émane du conseiller en communication que nous payons 1000 € par jour (je ne sais toujours pas pour combien de temps). N'oublions pas en effet, que R 170 est l'association qui a permis à M. le Maire et son équipe d'arriver à la mairie. Mais au fait, qui a financé ce Rallye ? Et pour combien d' € ?
En tout cas l'opposition a du boulot.



Remarques :
  • D'abord il s'agit d'une publicité (pré-électorale) de l'équipe en place que payent les rixheimois (c'est simplement scandaleux)
  • C'est d'autant plus anormal, que les personnalités invitées et notamment celles qui décident pour nous dans la commune et en dehors acceptent de participer à ce genre de manifestation alors que ces personnes savent pertinemment d'où vient le financement. C'est encore le contribuable qui paie !! Plus surprenant encore, depuis que cette soirée existe, personne, même pas l'opposition ne s'est inquiété de cet état de fait. La politique en général ne s'embarasse d'aucun scrupule, à Rixheim le maire fait ce qu'il veut et surtout quand c'est bon pour lui ou pour sa suite.. L'avenir nous dira s'il a eu raison. Je ferais une synthèse le jour venu.
  • Nous savons depuis la réunion du Conseil Municipal du 2 février 2005 que les projets pour cette année sont des voeux pieux. Les projets seraient pour des entreprises privées. Ouf !!! On l'a échappé belle pour la partie financière. Mais quel est donc l'intérêt d'annoncer publiquement et en grande pompe ce genre de chose, d'abord à l'état 'souhaits' et pour des projets privés ?


Juste un GRAND coup de PUB !!! A nos frais chers concitoyens !!! Et au détriment de l'équipe qui reprendra...
   

____________________________________
C o m m e n t a i r e s   -   Publication  n°  01AR12  du  29/09/2005



Les commentaires ne peuvent plus être saisis sur ce sujet



 

Il n'existe aucun commentaire validé.


Début de page

  Pour faire avancer la Terre... Rixheim et environs

Saisie d'un commentaire sur l'article '01AR12'   


 

   Date :  26/05/2017 à 11:34:37


E-mail : *  
Pseudo : *  

* Votre commentaire (Saisir ci-dessous)

La publication sur le site ne sera effectuée qu'après accord du modérateur. L'adresse mail ne sera pas publiée.
Le nombre de caractères maximum admis est : Pseudo (30), Mail (40), Commentaire (3000)
Code de calcul obligatoire en enregistrement
4+6+0+4 =
     *  
* Renseignements obligatoires

  Pour faire avancer la Terre... Rixheim et environs

Envoi de page à un ami (lien) depuis le site
Lien envoyé : http://jmm68170.free.fr/Article.php?Sujet=01AR12

 

    Date :  26/05/2017 à 11:34:37


Votre E-mail : *
Envoyer à : 
e-mail de votre ami(e)


*

* Votre message (Saisir ci-dessous)

Le nombre de caractères maximum admis est : Mails (40), Message (3000)
Code de calcul        
4+6+0+4 =
  * 
* Renseignements obligatoires