Ma publication :

Page d'accueil

 

 

Saisir un nouveau commentaire        Envoyer cette page à un ami       

Le 15/12/2012     Publication n° : 01AR37

 

La politique, les impôts locaux à Rixheim, à l'agglo (M2a),  dans le département du Haut-Rhin (CG 68),
les pigeons de Mulhouse et environs, la M2a (suite), potins
__________________________
 

Crise politique à l'UMP

Nous venons de vivre un grand épisode national, il n'est pas terminé. L'ambition n'a décidément aucune limite et je constate une fois de plus que la moralité n'existe pas en politique, ou si peu. Cette guerre des chefs est non seulement ridicule mais désastreuse. Voilà des gens qui nous font la morale et qui nous gouvernent ou qui nous ont gouvernés.
Je n'ai pas d'à priori mais je crois que la droite traditionnelle va perdre beaucoup. Personnellement, j'aurais honte d'appartenir à une telle famille et évidemment  je rendrais ma carte d'adhérent si je l'avais eue. 
Comment imaginer pouvoir faire confiance à des personnes qui n'ont aucun scrupule, si peu d'honnêteté et dont le seul but est d'arriver par tous les moyens au plus haut sommet de l'Etat. Tout le monde y aura perdu, ce qui se passe discrédite le monde politique tout entier, quel que soit le parti ou la position.
Il est vrai qu'un tel fait aurait pu se passer ailleurs... mais là, le ridicule ne tue même pas !
 

Impôts locaux (Rixheim, CG 68, M2a)

Les impôts locaux de 2010 à 2012

Remarques :

  • Si les taux à Rixheim n'ont pas changé, les impôts ont tout de même augmenté par la revalorisation de la base de calcul. Comme je l'ai déjà souligné, nous devrions revenir à des impositions plus modestes, celles d'avant la municipalité précédente (les 50% d'augmentation subis sont toujours là). Ce point n'est pas en accord avec la charte de respect du citoyen de Rixheim (voir en 3.4 de la charte, accessible depuis la page d'Accueil).
     
  • La cotisation départementale a augmenté de 10% en 2012, nous devons remercier le Conseil Général du Haut-Rhin qui ne sait ni prévoir, ni économiser. Je pense par exemple aux sommes énormes investies dans le Bioscope (à pure perte, 30 M€ en 6 ans selon mes lectures) et le Rallye de France (voir ci-dessous). Merci M. Buttner, merci à nos conseillers généraux, les élections cantonales sont définitivement oubliées !
    Pour 2011, la taxe foncière (Département+frais de gestion) correspond à peu près à l'ensemble ((Région+Département+frais de gestion) de 2010, mais la M2a s'est rajoutée (comme je l'ai prédit !). L'augmentation totale sur ces postes est de 5,45% en 2011.
     
  • Le montant versé à l'agglo (M2a, Mulhouse Alsace Agglomération) reste identique entre 2011 et 2012 mais cela ne devrait pas durer compte tenu des dépenses énormes et incontrôlées (j'en ai dénoncé suffisamment pour ne pas y revenir, lire aussi la suite).
     
  • Les taxes d'habitations sont restées plus modérées et n'ont subit environ que les taux d'inflation. Il n'en est pas du tout de même pour la taxe foncière qui augmente sérieusement tous les ans.

Voici les dépenses pour le Rallye de France en 2012, indécent !
- Région Alsace / 460 000 €
- Communauté Urbaine de Strasbourg 300 000 €
- Conseil général du Bas-Rhin / 240 000 €
- Conseil général du Haut-Rhin / 180 000 €
- Ville de Mulhouse / 100 000 €
- Colmar / 70 000 €
- Haguenau / 70 000 €
Sans compter les dépenses pour la logistique et les infrastructures mises à disposition du Rallye. Il y aurait même eu un hélico pour les VIP en 2011 et interdit en 2012 par le tribunal administratif. Il semblerait que la M2a n'a pas participé financièrement en 2012.

 

Le pont de l'Île Napoléon (RD 201, Rixheim Illzach) 

J'ai déjà parlé de ce pont le 06/02/2011. Il a été restauré et a nécessité 2 mois de fermeture. Quand vous franchissez ce pont, vous remarquez des vibrations dues sans doute au fait que la chaussée n'est pas régulière, il y a certainement une bonne raison à cela, enfin je l'espère. Toutefois, mais n'étant pas ingénieur des Ponts et Chaussées, ma petite logique me dit que ces vibrations vont avoir un effet néfaste sur l'ouvrage et le fragiliser à nouveau avant l'heure. Quand des poids-lourds de plusieurs tonnes provoquent ces vibrations, j'imagine déjà le résultat. J'espère que cela préoccupe quelque peu les services départementaux. Je serais heureux d'entendre, de lire ou de recevoir l'avis de spécialistes sur cette question !  
 

Réunion du quartier des romains avec l'EuroAirport 

La réunion du 26/11/2012 s'est déroulée avec des représentants de l'EuroAirport et de la DGAC (Direction Générale de l'Aviation Civile). L'exposé qui a été fait a permis de comprendre certaines choses, et dans ce sens cette participation a été positive. Je remercie donc toutes ces personnes de s'être déplacées et notamment le Directeur de l'aéroport.

Je regrette cependant le manque de souplesse dans les procédures existantes. Certes il y a des règles et dans le domaine de la sécurité c'est très important, mais il peut y avoir des aménagements qui d'ailleurs se font quand il y a des contraintes météorologiques, géographiques ou d'urgence.
L'axe du couloir aérien au-dessus du quartier des romains devrait être décalé de 100 ou 200 mètres vers la forêt de la Hardt, mais cela est parait-il impossible à cause de l'axe de la piste. Je signale que nous sommes à 16 km du pied de piste, 200 m représente donc 1,25%, de correction de trajectoire. Quand on voit certains virages d'approche des avions, on peut mettre en doute cette rigidité. Quel est donc le risque ? Comme l'a expliqué un habitant du quartier, à Nice par exemple, l'approche est autrement plus compliquée et je l'ai vécue.
 J'ai aussi eu l'occasion d'atterrir en Suisse à Lugano, ici à Bâle-Mulhouse cela n'a rien à voir. Mais passer au-dessus des habitations, cela ne représente-t-il pas aussi un danger ?

Par ailleurs, s'il est difficile de juger de la hauteur d'un avion, il n'en reste pas moins qu'aucun contrôle n'est effectué à priori et de façon systématique. Tant qu'aucune réclamation n'est enregistrée rien ne se passe, ou si peu souvent. Pourtant les fautes existent... là c'est moins rigide ! Pourquoi ne pas contrôler systématiquement ? 
 

J'en conclus donc qu'une fois de plus il y a une mauvaise volonté des pouvoirs publics qui se retranchent froidement derrière des règles qui seraient immuables et surtout hyper-géométriques. C'est un peu trop facile... et tellement peu arrangeant !

Dans ces conditions à quoi bon discuter, comment voulez-vous améliorer ou changer ce qui n'est pas supportable... alors subissons, au nom de "l'outil stratégique pour la compétitivité du territoire" dont parle notre Maire en faveur de l'EuroAirport. Tout est dit, rien n'est fait ! Il faudra peut-être aussi accepter bientôt le niveau de salaire et de train de vie des chinois, au nom de cette même compétitivité...

Je suis persuadé que la solution existe, mais comme toujours il y a un blocage sans motif très sérieux.  
 

Bientôt d'autres pigeons à Mulhouse... et environs ?

Vous l'avez sans doute lu ou entendu, il y a eu des manifestations (400 personnes selon les organisateurs) organisées à Mulhouse par les artisans et commerçants du périmètre de la M2a. Cette réunion visait à protester contre le niveau de la nouvelle taxe qui remplace en partie l'ancienne taxe professionnelle (cotisation foncière des entreprises -CFE-). J'avais prédit dans mon article du 8/11/2009 que tôt ou tard il faudrait combler le manque de ressources financières du nouveau système de l'agglo. Là, les contributions de certains artisans ou commerçants ont augmenté de 7 à 8% en 2011, mais surtout de 145% en 2012 (j'ai vu les chiffres d'un commerçant de Rixheim). Imaginez vos impôts multipliés par 2,5 ! Ces chiffres ne sont évidemment pas une généralité, certains pouvant être encore plus élevés et sont au cas par cas, mais l'augmentation est réelle, d'où cette manifestation justifiée.
Conclusion : la taxe professionnelle subsiste donc sous une forme et un nom différents, et l'annonce faite à l'époque n'était que du vent ! Quand on analyse un peu les choses, c'est un peu comme si en 2008 les commerces de Rixheim avaient subi la taxe des commerces mulhousiens (8,74% à la CCIN et 18,30% à la CAMSA), chose qui surtout ne devait pas arriver selon les ténors du Club des 22 (ceux qui ont ensuite crée la M2a avec les anciens de la CAMSA).  

Après une proposition de création d'un fonds d'intervention financé par on ne sait qui, M. Bockel arrive à une solution plus raisonnable. Le train de vie de la M2a devrait baisser... de plus de 2,7 millions d'euros pour 2012, et de 1,9 M€ en 2013 et les années suivantes, ce n'est pas rien ! Comment récupérer une telle somme en à peine 3 semaines ou 15 jours pour 2012 ? Et il faut penser aux budgets 2013, déjà les corriger... de presque 5 M€ (2012+2013)
Je pense que la M2a va remplacer une utopie par une autre. L'impôt, c'est comme le tram-train, il peut en cacher un autre. Baisser le train de vie, diminuer les services, je demande à voir... trop souvent... oh ! Pardon.
Je prévois que bientôt les ménages seront eux aussi touchés dans l'agglo, et cela ne m'enchante pas. Irons-nous aussi manifester ? Pourquoi pas !

 Voici un extrait des paroles de M. Bockel du 04/12/2012 sur France 3.
Une collectivité non dépensière ? Des efforts sur le train de vie ? A suivre...  
 

M2a (suite...) 
En réponse au discours du Maire de Rixheim au conseil municipal du 29/11/2012.

L'article de L'Alsace

Remarques :

Que soit mis en avant le déficit du SITRAM et ou le bonus, n'a rien à voir avec le fait d'avoir 194 élus à l'agglo, je tiens à le rappeler. Les choses auraient pu être faites autrement, avec le respect non pas des élus qui avaient déjà une 'représentation' dans d'autres collectivités d'agglos (CAMSA, CCIN, COCOCO) mais par respect des citoyens qu'ils sont sensés représenter et des finances publiques.
En effet, lors d'élections municipales il n'y a pas de délivrance de ticket de représentation à l'agglo. En cas de changement d'agglo en cours de mandat municipal (comme cela s'est passé), il n'y a donc aucune obligation à conserver la représentation précédente. L'argument de dire que les 194 représentants sont nombreux mais sous-payés ne tient pas car s'ils étaient moins nombreux et au même tarif nous ferions des économies, c'est un choix pur et simple, la solution de facilité.

En ce qui concerne le SITRAM, je prétends que les déficits devraient être payés par ceux qui les font. Nous savons qui était responsable du SITRAM, mais en politique on peut tout faire sans jamais être poursuivi pour manque de responsabilité, nous avons connu cela à Rixheim en 2008 avec le rapport de la Chambre Régionale des Comptes d'Alsace pour l'ancienne municipalité, mais aussi au SITRAM dont M. Bockel était Président. Aucune poursuite ni mise à l'écart dans les deux cas.

Mais, ne mélangeons pas tout M. Becht. Admettez au moins que le citoyen puisse être excédé par toutes ces péripéties dont les 'politiques' savent si bien s'expliquer. Parfois, avant de parler, ne faudrait-il pas essayer de comprendre, de se mettre à la place des gens, d'être plus réaliste, plus proches en somme ! La démagogie ce n'est pas moi qui la fait, d'ailleurs qu'aurais-je à y gagner ? Nous avons simplement une vision différente de notre agglo, vous depuis les commandes et moi en tant que spectateur et surtout contribuable. Mais parfois écoutez quelques interviews, la confiance dans les personnages politiques se perd et il y a forcément une raison à cela.
Avec quelques efforts il est possible de faire de l'agglo un bon outil, encore faut-il vouloir faire beaucoup de ménage. Parlons de certains sujets, les bus à vide... le Pôle Métropolitain... les infrastructures de prestige (piscine de haut-niveau du MON etc...). Mais parlons-en vraiment. L'actualité ne me donne-t-elle pas raison ?
 

Potins

  • J'ai appris que M. Buttner, notre président du Conseil Général chercherait à faire une nouvelle carrière comme sénateur et négocie parmi ses amis.
    La solution est sans doute d'accorder quelques subventions afin d'engranger des voix supplémentaires dans nos communes ou autres collectivités.
    Sans doute juge-t-il que le futur Conseil d'Alsace n'est pas pour lui à moins qu'il ne cherche une consécration parisienne. Mais pourquoi refuser un mandat d'une durée de 6 ans ? Retraite assurée !
     
  • Dans le même ordre d'idées un amendement a été déposé par certains élus alsaciens au Sénat pour annuler la barrière des 25%. Ce taux des électeurs inscrits en faveur du OUI est nécessaire lors du référendum sur le Conseil d'Alsace qui aurait lieu le 7 avril prochain. La demande d'annulation de la limite des 25% a été rejetée en commission au Sénat le 20/11/2012.
    Nos chers élus auraient sans doute souhaité décider seuls... la démocratie est en marche arrière !
    En ce qui me concerne, je rappelle simplement que je suis favorable à ce nouveau Conseil d'Alsace qui viendrait remplacer les 2 assemblées départementales, à condition que le nombre d'élus siégeant soit inférieur à 90 (soit environ le total rééquilibré des conseillers généraux actuels, Haut-Rhin 31, Bas-Rhin 44). Dans le cas inverse, j'appellerais à voter NON. Ce problème de nombre doit donc d'ores et déjà être décidé, on ne peut pas le faire à la dernière minute.
     
  • Mais pour le moment, le Conseil d'Alsace n'est pas né, il semblerait même que le Haut-Rhin y mette beaucoup de bonne volonté... il faut juste savoir si nous voulons être alsaciens ou rester haut-rhinois, faire des économies réelles ou pas.
   

____________________________________
C o m m e n t a i r e s   -   Publication  n°  01AR37  du  15/12/2012



Saisir un nouveau commentaire

 

Il n'existe aucun commentaire validé.


Début de page

  Pour faire avancer la Terre... Rixheim et environs

Saisie d'un commentaire sur l'article '01AR37'   


 

   Date :  26/05/2017 à 11:34:50


E-mail : *  
Pseudo : *  

* Votre commentaire (Saisir ci-dessous)

La publication sur le site ne sera effectuée qu'après accord du modérateur. L'adresse mail ne sera pas publiée.
Le nombre de caractères maximum admis est : Pseudo (30), Mail (40), Commentaire (3000)
Code de calcul obligatoire en enregistrement
9+3+4+4 =
     *  
* Renseignements obligatoires

  Pour faire avancer la Terre... Rixheim et environs

Envoi de page à un ami (lien) depuis le site
Lien envoyé : http://jmm68170.free.fr/Article.php?Sujet=01AR37

 

    Date :  26/05/2017 à 11:34:50


Votre E-mail : *
Envoyer à : 
e-mail de votre ami(e)


*

* Votre message (Saisir ci-dessous)

Le nombre de caractères maximum admis est : Mails (40), Message (3000)
Code de calcul        
9+3+4+4 =
  * 
* Renseignements obligatoires