Ma publication :

Page d'accueil

 

 

(Les commentaires sont cloturés)        Envoyer cette page à un ami       

Le 02/02/2008     Publication n° : 03AR16

 

Merci à toutes celles et ceux de plus en plus nombreux à lire mes articles, le taux de fréquentation des pages concernant les élections municipales est en augmentation très nette. Ceci est la preuve que les rixheimois sont intéressés par cette campagne électorale à enjeux très importants... Cette fois encore, c'est l'eau qui est servie sur un plateau, eau de Mulhouse ou pas ? Ce problème de l'eau devra impérativement être solutionné définitivement pendant le prochain mandat.

Répondre à cet article

Les listes :  

_____________________________________________
Cap sur le Bons Sens, tract n° 9                				

Brigitte REIBEL (BR)  Travaux...

Voirie / Bâtiments publics : 

Je proposerais aussi des économies d'énergies, notamment au niveau de l'éclairage public, tout en préservant l'aspect 'sécurité'. Je suis particulièrement sensible à la maîtrise des budgets proposée. Oui aussi pour les priorités, mais lesquelles ? Cela pourrait intéresser les rixheimois.

Espaces verts et plans d'eau :

Oui pour l'identité aux entrées de ville, mais si pour la suite du parcours rien n'est fait, cela ne sert à rien. Je pense aux panneaux publicitaires par exemple, à supprimer. Notre ville doit devenir une ville agréable à l'oeil. Pour atteindre cet objectif il faudra sans doute demander à certaines entreprises des efforts de présentation, je pense par exemple à certaines sociétés de ventes de véhicules.

Propreté urbaine :

Pour ce qui est de la balayeuse, je rajouterais qu'il faudrait éviter de réveiller les habitants à 6 heures du matin comme actuellement, sachant que d'un autre côté il existe une réglementation contre le bruit.

_____________________________________________
Agir pour Rixheim, lettre n° 6 (Janvier 2008).               				

Marie-Christine HUBER-BRAUN (MCHB)  L'eau ?

Une vraie histoire d'eau, difficile de s'y retrouver dans les affirmations des uns et des autres. Le débat se situe au niveau de l'article L. 5212-29 du code général des collectivités territoriales. J'aimerais mettre MCHB  et OB  face à face, qu'ils nous expliquent dans cet article ce qui va ou non en faveur de la théorie du remboursement obligatoire des canalisations rixheimoises au Syndicat des Eaux. Personnellement j'ai trouvé ceci :
"Les biens meubles et immeubles mis à la disposition du syndicat par la commune sont restitués à celle-ci, ainsi que les droits et obligations qui s'y rattachent" à la page suivante, http://droit.org/cgi-bin/adminet/article.pl?c=CGCTERRL&a=L5212-29
Mais là, c'est une affaire de droit et de conditions, ce qui est assez complexe. Et ce réseau appartenait-il effectivement à Rixheim ? Le Syndicat dit non, OB  dit oui. Où est la vérité ? L'association Acquae est venue nous éclairer, la réponse doit donc venir maintenant de MCHB . Répondra-t-elle à autant d'arguments ? Bien sûr quitter le Syndicat ne va pas être simple administrativement parlant, surtout si ce syndicat de plusieurs communes s'y oppose (c'est encore affaire de politique et de lutte d'influence des uns et des autres). Ne penserait-on plus aux habitants ? Le Syndicat qui a apporté ses précisions dans l'article paru le 8 janvier 2007 dans l'Alsace nous indique déjà ses positions très fermées sur ce sujet.
Mais tous ces chiffres tiennent-ils aussi compte de la perte quantitative d'eau de Mulhouse sur le réseau (fuites) qui a été annoncée par  BR  et qui serait de 30%. Elle ne nous donne cependant pas de solution concrète pour éviter ces fuites. Ceci signifierait que cela se passe avant le mélange avec l'eau de la Hardt. Un rapide calcul, de 1,1854 € annoncés le m3 avec la station de filtrage à 1,57 € pour le 100% Mulhouse, nous sommes à peu près dans les 30% à économiser, je me trompe ? Il est donc surtout urgent de réfléchir et de bien calculer. Je rajouterais que les coûts d'amortissement estimés et ramenés au m3, en matière d'investissements (là je parle de station de filtrage) sont par définition toujours inférieurs à la réalité, cela nous le savons maintenant, et ce n'est pas particulier à Rixheim malheureusement. D'ailleurs MCHB  se garde bien de nous donner un coût pour la station (investissement et fonctionnement).

En ce qui me concerne je n'ai aucune confiance en une 'usine de traitement' et je continuerais dans ce cas (comme aujourd'hui) à acheter de l'eau en bouteille ce qui augmente considérablement le prix de l'eau (et pollue). Il faut savoir ce que nous voulons, le principe de précaution s'impose et nous ne pouvons pas nous engager sur cette voie, à long terme. Je ne crois pas à ces traitements qui vont changer au gré du temps en fonction des produits de remplacement utilisés à la place des phytosanitaires. Et cela ne sera pas gratuit. Alors personnellement, et comme beaucoup de rixheimois que je connais, nous préférons une eau pure non ''déchimisée''. La technique présente toujours une faille un jour ou l'autre et là, une autre solution existe, techniquement simple, car il n'y a pas de technique. Simplicité, réalisme, claivoyance voilà ce que je suggère, l'eau de Mulhouse existe. Alors allons-nous jouer aux apprentis sorciers ? Au détriment de notre santé ?

J'ai aussi entendu, il y a quelques mois un élu bien connu, signaler que nous n'avons pas de problème de pénurie d'eau dans la région. Bien au contraire, certaines collectivités ont déploré le fait que la consommation a baissé (7% en 2 ou 3 ans) et que par conséquent il y ait moins de recettes. MCHB  nous dit aussi que l'eau de Rixheim n'a pas bon goût (ce que je ne conteste pas) et que cela est dû au Plan Vigipirate, mais comment font-ils à Mulhouse ? Avez-vous goûté l'eau de Mulhouse ? Balivernes sans doute ?

Le contrat actuel est de 1 150 000 m3 par an avec la ville de Mulhouse selon MCHB , soit, mais tout contrat peut être revu. 
Le débat de la marge disponible de 60 000 m3 et de la difficulté de passer de 1 150 000 m3 à 1 700 000 m3 (prévision) est contradictoire au niveau de la différence (550 000 / 60 000) , info ou intox ?

 _____________________________________________

Rixheim Vivre Ensemble, carnet de campagne n° 4 (daté du 26/01/2008)                				

Olivier BECHT (OB)  Agir pour le développement économique local

Création d'une nouvelle zone d'activité économique :

Comme je l'ai déjà annoncé, je ne suis pas favorable à une telle zone pour des raisons environnementales (cela fait partie de la maîtrise de l'urbanisation), même si les activités sont 'non polluantes'. Il existe suffisamment de sites abandonnés ou qui le seront dans le cas de cessations d'activités de nos grandes industries. Je suis aussi partisan de regrouper ces zones d'activités entre les communes plutôt qu'à l'intérieur (exemple : la zone qui se situe à l'Ile Napoléon et qui géographiquement concerne plusieurs communes, Illzach, Sausheim et Rixheim). Soyons sérieux en disant que ce n'est pas une commune qui va inciter les entreprises à se créer, mais plutôt l'environnement économique, le marché, les possibilités de trouver du personnel. La commune peut mettre à disposition des terrains ou des locaux mais, que devient notre environnement ? A très petite échelle notre raisonnement est le même qu'en Amazonie ou l'on détruit les forêts pour des cultures de soja et de canne à sucre servant à fabriquer de l'éthanol.

Créer un club d'entrepreneurs / Mieux orienter les demandeurs d'emploi :

Je crois que cela ne devrait pas être du ressort de la commune, pour les mêmes raisons que j'ai déjà indiqué dans ma réponse à Agir pour Rixheim, lettre aux entrepreneurs, artisans, commerçants et professions libérales (datée du 02/01/2008). Il existe déjà des instances comme par exemple la Chambre du Commerce ou d'autres qui vont dans ce sens ou qu'il faudrait inciter à aller dans cette direction. Oui bien sûr pour travailler avec l'ANPE, mais pas pour créer une nouvelle structure.

Une aide sociale juste et responsable :

Oui, à la condition que les règles d'attributions soient vraiment très claires. Il faudrait donner des chiffres ici, car la population ne connaît pas le montant du budget 'relations publiques et voyages' qui compenserait cette dépense.

Soutenir le commerce de proximité :

Je suis favorable à ce principe dans la mesure ou les règles sont clairement définies et valables pour toutes les nouvelles implantations des commerces 'souhaités' et pour des lieux géographiques définis. En fait, si j'ai bien compris c'est la ville qui financerait le manque de recette temporaire de la taxe professionnelle. Quelle serait l'enveloppe, sachant qu'il s'agit de compenser par une baisse des frais de réception ? Quelle est la valeur actuelle de ces frais ?
Mais je crois avant tout, que malheureusement, la réalité est tout simplement économique, étant commerçant, iriez-vous vous implanter dans un quartier qui ne présente pas assez de marché pour vivre ? Un quartier bien souvent ne présente pas assez d'ouverture sur l'extérieur à moins de se trouver dans une rue très passante, fréquentée par d'autres habitants que ceux du quartier. Cette mesure de soutien n'aura donc selon moi, pas grand effet.

Communauté de communes / CAMSA ou non

La réponse à l'affirmation de MCHB  est arrivée, cela ne correspond pas tout à fait à ce qu'elle nous annonçait, toujours dans sa lettre aux entrepreneurs, artisans, commerçants et professions libérales (datée du 02/01/2008).
OB  a par ailleurs émis un courrier à destination des entreprises le 26/01/2008 dans lequel il corrige certaines affirmations de MCHB . Il y précise notamment son soutien à la fusion des communautés de commune (CCIN et Porte de France Rhin-Sud) et le refus d'intégrer la CAMSA. La taxe professionnelle restera donc stable.

   

____________________________________
C o m m e n t a i r e s   -   Publication  n°  03AR16  du  02/02/2008



Les commentaires ne peuvent plus être saisis sur ce sujet



 

Il n'existe aucun commentaire validé.


Début de page

  Pour faire avancer la Terre... Rixheim et environs

Saisie d'un commentaire sur l'article '03AR16'   


 

   Date :  25/09/2017 à 17:22:27


E-mail : *  
Pseudo : *  

* Votre commentaire (Saisir ci-dessous)

La publication sur le site ne sera effectuée qu'après accord du modérateur. L'adresse mail ne sera pas publiée.
Le nombre de caractères maximum admis est : Pseudo (30), Mail (40), Commentaire (3000)
Code de calcul obligatoire en enregistrement
2+7+9+9 =
     *  
* Renseignements obligatoires

  Pour faire avancer la Terre... Rixheim et environs

Envoi de page à un ami (lien) depuis le site
Lien envoyé : http://jmm68170.free.fr/Article.php?Sujet=03AR16

 

    Date :  25/09/2017 à 17:22:27


Votre E-mail : *
Envoyer à : 
e-mail de votre ami(e)


*

* Votre message (Saisir ci-dessous)

Le nombre de caractères maximum admis est : Mails (40), Message (3000)
Code de calcul        
2+7+9+9 =
  * 
* Renseignements obligatoires