Page d'accueil

Ce courrier fait réponse au dernier magazine de la ville n° 6 de Réussir Rixheim       (Le lire sur le site de la Ville de Rixheim)

Ce texte à été remis avant le conseil municipal de Rixheim, en 33 exemplaires, à 2 conseillers qui ont bien voulu le distribuer.

Rixheim, Ville, vie, actualités, vues, photos, Alsace, mur, qualité, l'eau, l'air, environnement, santé, publique, beauté, circulation, avenir, politique, conseil municipal, dépenses, élus, tout court, publicité, jmm68170, Jean-Marie MUHLENBACH

Madame, Monsieur, Conseillers municipaux,

Faisant suite à plusieurs courriers adressés à M. le Maire et restés sans réponse, je vous propose un tour d’horizon sur Rixheim tel que je le vois en tant que simple citoyen de la Ville. N’étant pas adhérent ni sympathisant d’aucun groupe municipal ni politique je peux m’exprimer librement sans aucune pression d’aucune sorte.

Publicité :       

La revue municipale ‘Réussir Rixheim’ est un outil (payé par qui ?) dans lequel on ne voit que les bons côtés de la vie à Rixheim. Mai ces dépenses publiques permettent certainement à l’équipe actuelle d’y trouver son compte de publicité et donc la base de sa prochaine campagne municipale. Il faut bien communiquer, mais alors les faits, rien que les faits et tous les faits.

Dépenses en général :            

Je n’ai rien à ajouter par rapport à ce qui est déjà dit sur ce sujet par les opposants. Je constate simplement que certains travaux coûtent 3 fois (ou plus) le prix prévisionnel annoncé et qu’il s’agit de sommes colossales. Alors il y a deux réponses, soit on n’a pas assez prévu pour faire passer le projet ou soit on n’est pas capable de passer des marchés. Que feriez-vous si la construction de votre maison personnelle allait dans les mêmes proportions ?

D’autres travaux mériteraient d’être faits et notamment au niveau de la voirie qui est en mauvais état.

Environnement :       

Qualité de l’eau et santé publique : Le taux d’atrazine supérieur aux normes n’inquiète apparemment personne (les dérogations existent) et n’incite pas plus à trouver une solution rapide. Le dossier de l’eau n’appartient paraît-il plus à la commune malgré qu’il fût l’enjeu majeur des élections municipales. Certains d’entre vous ont dû oublier la déconfiture du 1er tour. Certaines associations de Rixheim ne sont pas plus cohérentes, ce dossier mérite d’être porté devant les tribunaux (certains ne l’ont-il pas déjà fait en Bretagne et ont gagné ?)

Qualité de l’air et santé publique :

Il arrive de plus en plus souvent que des odeurs très spéciales viennent du côté de l’usine d’incinération selon les vents dominants (de nuit surtout). Je connais personnellement quelqu’un qui a été travaillé sur le site et qui a actionné un jour le dispositif de sécurité (à tort selon les responsables, mais les pressions, cela existe) et qui a été très sérieusement freiné dans son avancement par la suite. Sommes nous certains qu’il n’y a pas de dioxine ou d’autre produit dans l’air ? Avons-nous demandé ou fait faire des mesures ? D’autres usines de ce genre ont eu récemment des gros problèmes. Le nuage de Tchernobyl n’a lui aussi, pas passé les frontières… Apparemment cela aussi n’inquiète personne à Rixheim.

Beauté du site : Que vous alliez dans n’importe quelle direction depuis Rixheim vous verrez des panneaux publicitaires géants et des enseignes (certaines communes les ont interdites) mais aussi des voitures et des camions (expositions en tous genres, Rixheim sera bientôt la capitale de l’occase et du poids lourd…). Quand vous sortez de l’autoroute et vous dirigez vers Mulhouse ou Sausheim que retenez-vous de Rixheim ? Bien sûr toutes ces sociétés payent la taxe professionnelle mais n’aurait-il pas été mieux de mettre les ‘Zones’ à l’arrière plan ? J’ai entendu par ailleurs qu’une nouvelle Z.A. allait voir le jour à l’emplacement ou à la limite d’anciennes gravières. Si cela est vrai alors il ne faudra pas s’étonner que ces bâtiments soient un jour au minimum fissurés et peut-être plus gravement atteints dans un proche horizon. D’autres communes ont eu de grosses affaires de ce genre sur les bras. Il y aura donc encore de nouvelles pancartes publicitaires ou enseignes de tout genre le long de la route.     Photos

Circulation et état général : Le ‘Stop’ de la rue Wilson est un modèle. Combien d’accident ont déjà eu lieu à ce carrefour ? Pourquoi ? simplement parce qu’un réflexe normal (même à très faible allure) n’est pas d’avoir un arrêt à cet endroit. A l’inverse il aurait été logique pour les rues secondaires. Certes il faut casser la vitesse, mais pas au risque de créer un accident.. D’autres exemples, les chicanes de la rue de l’étang et surtout la dernière ou vous vous trouver subitement nez à nez avec des plots. Par temps ou la visibilité est mauvaise il y a de grands risques, imaginez quelqu’un qui ne connaît pas ces obstacles un jour ou la visibilité est mauvaise. La rue des Romains enfin est à citer pour ses priorités à droite (on a bien mis des balises côté rue d’Ottmarsheim), mais tout est si logique.

Je n’ai jamais vu ailleurs qu’à Rixheim certaines choses que je viens de citer, d’autres communes font des aménagements mais alors il sont beaux et sécurités, à croire qu’à Rixheim il n’y a plus d’argent, alors on fait les choses à moitié (problème de choix des investissements). Le revêtement de la Grand Rue comme dans d’autres rues fait pitié. N’empruntez vous donc jamais ces axes ?

Mur anti-bruit :    

Il est magnifique vu d’avion. Cependant il faut bien admettre qu’il n’a été crée que pour stocker quelque part les terres issues des fosses anti-orages et pour positiver le tout on a imaginé le mur anti-bruit, bien sûr en chantier (combien de temps encore ?) Je trouverais peut-être bientôt le moyen de régler le problème de la vue que j’ai sur ce mur et qui dénature complètement mon cadre journalier. Devrais-je passer par un tribunal avant d’avoir une décharge municipale devant les jeux ? Mais au fait, l’avez-vous vu ?

Comme je l’ai déjà fait remarquer à maintes reprises à M. le Maire ou à ses Conseillers, le problème du bruit de l’autoroute est le problème de l’Etat (l’autoroute appartient à l’Etat). Cependant d’autres communes (Illzach et Kingersheim par exemple) se sont battues pour obtenir un vrai mur anti-bruit, Mesdames, Messieurs qu’attendez-vous ? je suis sûr que Madame Roselyne Bachelot saura vous écouter si vous y mettez du cœur. Il est trop facile de dire que les seuils de bruit ne sont pas atteints, venez écouter et vous entendrez…

Autres : Il n’y a qu’à Rixheim que l’on a réussi à construire des ponts ou souterrains ou les vélos ne peuvent pas circuler et ou les outils de déneigement classiques ne peuvent évoluer. Pourquoi ? Simplement parce qu’au moment de la construction la municipalité en place n’a pas défendu les intérêts de la commune. Je pourrais citer d’autres exemples sur la modification du tracé de l’autoroute, etc.. Nous en payons le prix fort.

Allez vous laisser tout cela continuer pour le bien de nos enfants et leur avenir ? Il me semble que c’est au moins aussi important que de construire des crèches.

Politique et démagogie  :     

Monsieur le Maire dans son discours ‘les vraies valeurs’ devrait se soucier des habitants et non pas de sa gloriole. A croire ce discours fait de mots vagues mis bout à bout, le temps de l’action est venu. Alors qu’à t’on fait lors du premier mandat, et quelles sont les actions hormis des grosses dépenses pour ce nouveau lieu de culte appelé Trèfle ? A priori on fait passer la pilule en se retranchant derrière les parents de très jeunes enfants et les aînés des Glycines, c’est un peu simpliste mais très habile. Et que dire du stade nautique qui soit disant ne coûte rien aux Rixheimois… Mais qui donc finance la communauté des communes directement ou indirectement ? C’est encore nous quoi qu’en dise Monsieur le Maire (nos entreprises font aussi partie de l’économie et si elles paient, les bénéfices diminuent et nous sommes donc indirectement pénalisés). Oui Monsieur le Maire, le coût zéro n’existe pas, même pas au loto. Il est vrai que lorsque les finances de la ville sont dans le rouge c’est du confidentiel défense, trouvez-vous cela normal ? Alors soyez fier de vous, Monsieur le Maire, mais surtout prenez de la hauteur pour essayer de comprendre que le budget dont vous êtes tant le défenseur est mis à votre disposition par les Rixheimois et que celui-ci doit être géré ‘en bon père de famille’. Au fait, avez-vous entendu parler de nos feuilles d’impots ? Pourtant on en parle même en dehors de Rixheim…

Bien entendu il est facile de critiquer me direz-vous ; c’est vrai mais il y a des choses trop énormes à Rixheim pour que l’on ne les dise pas et il est impossible que vous ne les connaissiez pas déjà, celles ou ceux d’entre vous qui sont concernés le savent, il est difficile de faire moins et moins bien. Alors Madame, Monsieur, Conseillers municipaux, vous aussi vous avez votre mot à dire. La politique politicienne et les ambitions personnelles n’ont pas de place dans une petite commune comme la nôtre, il serait bien que les tâches et responsabilités soient bien réparties.

Vous remerciant d’avoir bien voulu me lire, et espérant que tout cela vous incitera à davantage de réalisme.

Ce texte à été remis en 33 exemplaires à 2 conseillers qui ont bien voulu le distribuer.       

                                                                                                                                                                                                                                  Début de page