Ma publication :

Page d'accueil

 

 

(Les commentaires sont cloturés)        Envoyer cette page à un ami       

Le 02/04/2005     Publication n° : 01AR11

 

   

Réunion du conseil municipal à Rixheim et ma réponse aux propos de M. Le Maire me concernant.

J'ai écouté le discours de M. Le Maire à l'occasion de cette scéance du 30/03/2005. Sans vouloir rentrer dans tous les débats et les chiffres qui ont été annoncés, certaines remarques m'ont surpris. En premier lieu il a affirmé qu'il agissait au nom des Rixheimois et qu'il voulait effectuer les réalisations promises et que ces dernières avaient un prix. Sachant ce que nous voulions, il fallait payer, et l'augmentation de nos impôts locaux est donc de ce fait logique. M. Le Maire n'a pas entendu les clameurs au fond de la salle !!! C'est ainsi que nous avançons parait-il. Il est donc facile de faire des promesses pour se faire élire, et ensuite les faire payer aux autres. Toutes les promesses devraient être chiffrées, et ceux qui les chiffrent mal, pénalisés après leur élection.
Il a aussi été question de la fin d'un abattement local dont certains concitoyens 'bénéficiaient' par le passé et qui a disparu (je n'ai pas bien compris qui l'a fait disparaitre, cela n'a pas été précisé, mais j'ai mon idée sur la question... à confirmer). En fait je crois que le problème est mal posé, car abattement ou pas, quelle que soit la formule de calcul, nos impôts ont bel et bien augmenté et vont continuer dans cette voie en 2005. Alors on veut nous dire qu'avant, au moment où ces abattements existaient nous étions dans une situation favorable, quel est précisément votre message M. Le Maire ? En second lieu il serait juste, toujours selon son discours que nous ne refusions pas l'arrivée de nouveaux habitants à Rixheim et que cette situation entrainait forcément des dépenses importantes pour la commune (crêches, loisirs etc...).
Je ferais remarquer qu'une conseillère à souligné que nous ne devrions pas vivre au-dessus de nos moyens, en prenant l'exemple d'un ménage qui paie jusqu'à concurrence de ce qu'il possède et pas plus. Un autre conseiller à demandé une pause dans le domaine de l'extension démographique. Un troisième à parlé de Bérézina financière pour 2005 et à poursuivi en disant que si cela se poursuivait, ce serait un Trafalgar pour 2006 et un Waterloo pour 2007. Pourvu qu'il se soit trompé !!!
Quel est à votre avis, M. Le Maire le meilleur moyen d'économiser nos ressources terrestres (pétrole, gaz) ? Si nous ne diminuons pas nos 'consommations' nous allons tuer cette bonne vieille terre, elle est déjà bien malade. Il faut donc commencer à chaque niveau et ainsi faire comprendre à nos concitoyens que nous devons rester raisonnables en tous domaines et ne pas continuer cette course au toujours plus (cela concerne aussi à mon avis, le nombre d'habitants dans les communes -démographie en général-).


Je n'ai malheureusement pas pu répondre ou poser la moindre question pendant la scéance, le citoyen n'ayant pas droit à la parole (ce que je ne conteste pas).
Pour l'allusion concernant (un ou) des habitants qui sont venus s'implanter à Rixheim le long de l'autoroute et qui a demandé un mur anti-bruit, je ferais trois observations :
- d'abord, JE n'ai pas demandé, mais j'ai demandé à ce que l'on demande... (c'est différent).
- la plupart des habitants (en tous cas toutes les habitations) étaient déjà en place quand on a décidé de modifier le tracé de l'autoroute et que la municipalité n'a (déjà) pas réagi (tracé prévu initialement plus loin). Il n'y a donc aucune raison pour que la commune ne fasse rien pour eux. Quand je dis faire, cela ne veut pas forcément dire financer.
- la troisième, très importante prouve d'abord que vous n'avez pas bien lu ce que j'ai écrit. J'ai toujours prétendu que l'autoroute (je ne pense pas me tromper) est sous la responsabilité de l'Etat. C'est donc à l'Etat de financer le mur anti-bruit. Malheureusement vous n'avez pas su faire les démarches nécessaires pour obtenir gain de cause, et ce sont donc les Rixheimois qui paient. Mais vous avez annoncé au départ un coût dérisoire pour la réalisation de ce mur, les réalités sont tout autres (prévu 38 000 €, coûts à ce jour 140 000 € et nous ne sommes même pas au tiers de la réalisation - voir RR n° 13--> ). J'aimerais aussi connaître les frais pour l'entretien de ce mur (taille, fauchâge etc...), certainement un coût assez important et qui sera comme d'habitude noyé dans la masse des dépenses.
N'aurions nous pas pu, comme pour la piscine trouver un financement à 0 € comme vous savez si bien le faire ? Et puis l'efficacité du 'mur' en cours de réalisation, reste à prouver.

Mais je dois faire partie des agitateurs de chiffon rouge comme vous les nommez si bien. Je pense pourtant ne dire que la vérité sur ce site internet (et sinon faites-le moi savoir). Je devrais d'ailleurs à ce titre changer le nom de mon site et l'appeler par exemple 'la vérité à Rixheim', bien que modestement beaucoup de choses (d'énormes choses) m'échappent.

Dans ce même discours M. Le Maire nous émeut en demandant à l'assistance s'il fallait toucher les salaires des personnels de la ville pour diminuer les charges. Cette remarque serait-elle de nature à faire oublier l'essentiel du débat budgétaire à savoir les énormes investissements faits et les dépenses de fonctionnement que nous payons à vie ? Je ne crois pas (ainsi que de nombreux concitoyens) que le problème se situe fondamentalement au niveau du personnel de la commune.
S'agissant de la taxe d'habitation, pour un revenu moyen, elle est passée de 462 € en 2001 à 581 € en 2005, soit 119 € en quatre ans, soit 2 € 47 par mois nous dit-il encore. Le fait de calculer ici un coût mensuel est déjà de nature à nous cacher l'essentiel de l'iceberg (la minimisation tend en effet à réduire la réalité), mais traduisez ici que la bonne moyenne a été sélectionnée, c'est à dire celle qui arrange la municipalité.
Comment cette moyenne de revenus a-t-elle été calculée, qu'appelez vous un revenu moyen et d'où puisez vous vos chiffres M. Le Maire ?
La réalité concernant certains de nos concitoyens est évidemment tout à fait différente. Mais pourquoi ne pas donner les chiffres réels (taxes totales 2001, et taxes totales 2005, nous aurions pu ainsi calculer un pourcentage d'augmentation, ce qui est beaucoup plus parlant et concret). L'opposition nous annonce des chiffres beaucoup plus réels en citant que le produit de cette taxe a augmenté de plus de 40%. Vous avez donc tous compris que la présentation 'du discours' ne correspond pas aux réalités. Mais le summum se situe dans un budget de communication... on voit déjà à qui il pourrait profiter... étonnant et détonnant, espérons que l'opposition sera attentive à la moindre dérive.
Pour le reste du discours rien de bien notable, des évidences d'une part et des phrases toutes faites que nous connaissons déjà. Pour résumer, les meilleurs choix ont été faits par toute cette équipe.
Je n'ose pas vous dire comment une conseillère a qualifié les élus de la majorité lors de cette même réunion (et je pense que c'est justifié). Mais peut-être la presse s'en est-elle fait l'écho !!!

Pour être concret, comme je l'ai déjà proposé il serait intéressant de publier un document qui nous indique (dans le détail s'il vous plait) les dépenses et recettes, les budgets prévus et éventuellement les écarts entre les prévisions et les dépenses (le support de publication municipal existe et devrait plutôt servir à cela). Ces pratiques se font dans la majorité des sociétés privées et je ne vois pas pourquoi les organismes institutionnels ne le feraient pas. Mais je pense que vous avez de bonnes raisons pour justement ne pas le faire, car beaucoup de choses seraient alors trop visibles par nous tous. Transparence nous dit-on !!! Mais là j'ai l'impression de me répéter.

J'ai également relevé dans l'Alsace du 3 avril 2005 à propos du budget primitif de la CCIN de 2005, "on retiendra pour le centre nautique : un déficit de 751 600 € en fonctionnement et un besoin de financement de 584 500 € en investissement." et j'ai lu par ailleurs, "Budget de continuité et de progrès ... une augmentation de 13,91% par rapport à l'exercice antérieur, dont 6,71% pour le fonctionnement", tout ceci se passe bien sûr de commentaires. Un adjoint de l'actuelle municipalité de Rixheim m'a dit un jour qu'une piscine était rentable, merci de lui transmettre l'info.

A vous entendre ou vous lire M. Le Maire !!! Mon forum vous est également ouvert.

   

____________________________________
C o m m e n t a i r e s   -   Publication  n°  01AR11  du  02/04/2005



Les commentaires ne peuvent plus être saisis sur ce sujet



 

Il n'existe aucun commentaire validé.


Début de page

  Pour faire avancer la Terre... Rixheim et environs

Saisie d'un commentaire sur l'article '01AR11'   


 

   Date :  22/07/2017 à 06:36:47


E-mail : *  
Pseudo : *  

* Votre commentaire (Saisir ci-dessous)

La publication sur le site ne sera effectuée qu'après accord du modérateur. L'adresse mail ne sera pas publiée.
Le nombre de caractères maximum admis est : Pseudo (30), Mail (40), Commentaire (3000)
Code de calcul obligatoire en enregistrement
3+0+6+8 =
     *  
* Renseignements obligatoires

  Pour faire avancer la Terre... Rixheim et environs

Envoi de page à un ami (lien) depuis le site
Lien envoyé : http://jmm68170.free.fr/Article.php?Sujet=01AR11

 

    Date :  22/07/2017 à 06:36:47


Votre E-mail : *
Envoyer à : 
e-mail de votre ami(e)


*

* Votre message (Saisir ci-dessous)

Le nombre de caractères maximum admis est : Mails (40), Message (3000)
Code de calcul        
3+0+6+8 =
  * 
* Renseignements obligatoires